Pour ce premier conseil communal de l’année, 12 points sont à l’ordre du jour, nous en retiendrons plus particulièrement deux.

L’épidémie de grippe a atteint le conseil et causé une absence au sein de nos partenaires de majorité. Nous remercions l’opposition d’avoir joué le jeu démocratique.

Etude prospective de Corbais

Le conseil a – enfin – adopté le schéma d’orientation de Corbais!!!!! Ce dossier est ouvert depuis 2009.
Pour rappel, une présentation de ce schéma a eu lieu le 22 septembre 2016. Celle-ci pouvait faire l’objet d’amendements.

L’aspect de la mobilité est légitimement posé par l’opposition. Cet aspect, important s’il en est, sera bien entendu pris en compte au travers du Plan de Mobilité, qui est en voie de concrétisation.On ne peut mettre la charrue avant les bœufs, en somme.

Un conseiller s’est énervé quant au manque de communication avec la population et a réclamé une consultation populaire. Il lui a été rappelé:

  • qu’une enquête publique a déjà eu lieu,
  • que la CCATM (qui représente le village et est apolitique) a rendu son avis,
  • qu’une présentation à la population a été organisée en septembre, et que tout un chacun a eu la possibilité de réagir auprès de l’administration. La presse (article payant) et les actus communales en ont fait écho.

L’opposition vote en ordre très dispersé (cinq oui, deux abstentions, un non).

Trêve de badineries, on remercie sincèrement les Corbaisiens de l’opposition d’avoir approuvé cette étude, un pas très important pour le futur de Corbais a été franchi grâce à eux.

Le statut du personnel

Épineux dossier extrêmement technico-juridique, ce vote est à nouveau reporté. Soyons de bon compte, le premier report est dû à Ecolo.

Il avait toutefois été convenu avec l’opposition qu’elle transmette ses remarques et questions bien à l’avance, une date butoir ayant été approuvée par chacun. Ceci aurait permis de préparer ce dossier, dénué de tout aspect partisan, et surtout de le clôturer.

Des questions et remarques ont été posées en conseil, auxquelles il était impossible, pour des personnes normalement constituées, de répondre en séance. Ce point est donc reporté au prochain conseil. La volonté – unanime – est de clôturer ceci le plus tôt possible. Les membres de l’Administration Communale sont dans une réelle attente, et ce depuis de nombreux mois.

Share This