Pourquoi n’y a-t-il plus de maison des jeunes sur la commune ? Si l’on en réinstalle une, où devrait-elle se trouver ? Quels sont les problèmes des jeunes aujourd’hui ?
Toutes ces questions ont été débattues lors d’un café citoyen consacré à ce sujet lundi 3 septembre. Impossible de résumer toutes les pistes évoquées lors de cette soirée. Des jeunes étaient présents, dont Gauthier Dupuis, représentant des scouts, le plus grand groupe consacré à la jeunesse sur la commune. Luc Descamps, responsable de la Chaloupe (AMO, Aide à la jeunesse en Milieu Ouvert) était aussi présent pour nous parler de toutes leurs activités pour les jeunes , activités ouvertes aussi pour notre commune. (http://www.lachaloupe.be/). Denis Gehain animateur de la maison des jeunes de Rixensart nous a parlé de la difficulté d’intégrer une maison des jeunes dans un quartier.
Quelques conclusions : l’emplacement du MJ est un élément capital pour son intégration dans la commune. Bien souvent, ces établissements ont une mauvaise réputation auprès d’une partie de la population. Il vaut mieux imaginer des maisons intergénérationnelles afin d’aider à cette intégration. Difficile aussi de créer un groupe socialement équilibré. « Qui se ressemble s’assemble ». La mixité sociale est un véritable défi. Les scouts y veillent tout en reconnaissant que la tâche est ardue malgré les multiples propositions à y parvenir.La jeunesse et l’intégration doivent être une priorité de cette prochaine législature.

Share This