Deux grands moments lors de ce très copieux conseil :

Tout d’abord la présentation du Plan Stratégique Transversal (PST). Il explicite les projets proposés par le collège communal pour réaliser les objectifs qu’il s’est fixé.

Ce plan, obligatoire pour toutes les communes wallonnes, se veut par définition être très détaillé et doit suivre une approche typique de la “gestion de projets” : Que va-t-on faire ? Qui le réalise ? Dans quel délai ? Avec quel budget ? Quels indicateurs d’évaluation ? etc.

Dans les faits, avec pas loin de 300 projets, le PST à la sauce guibertine est très étoffé et allie des points ambitieux (du genre “politique du logement comportant l’acquisition de logements tremplins et écureuils”, “création d’un nouveau recyparc” ou encore “étude et réalisation d’un plan cyclable communal” ) à des points plus facilement abordables (ex : placer des boîtes à livres à hauteur d’enfants et des PMR). Plusieurs des points présentés ont déjà été initiés ou mis en œuvre sous la précédente législature (aménagement de la sortie rue des Trois Burettes/N 25; chantier nettoyage des cours d’eau, sauvetage des batraciens, piste cyclable rue des Trois Burettes etc…) ou encore des obligations légales (mise en place de la CCATM). Un peu de tout, donc..

Chaque projet requiert une fiche, ce qui est loin d’être le cas à ce jour.

Ecolo soutient néanmoins cette démarche planologique et espère que tous les moyens seront mis en œuvre pour concrétiser un maximum de ces projets. Le PST devrait être accessible sous peu sur le site de la commune .

Ensuite, un point commun mis à l’ordre du jour par l’ensemble des listes de l’opposition (La Liste Citoyenne, MSG Proche de vous, Tous Ensemble et Ecolo) : un sens giratoire dans le centre guibertin. Pour être précis, le point déposé vise à demander à l’auteur de projets du Plan Communal de Mobilité d’étudier la faisabilité du giratoire élaboré par la CCATM en mars 2017 dans le cadre de l’analyse du point noir du tunnel de la fosse . Ce giratoire initial a été légèrement modifié par les listes de l’opposition qui l’ont présenté lors du dernier CC en vue de préparer, après analyse, un éventuel test à grande échelle, comme ce fut le cas pour la rue scolaire. Une carte illustrative se trouve ci-dessous. Cette demande a été validée à l’unanimité par le Conseil Communal.

Si la faisabilité est confirmée, le test pourra prendre lieu après les travaux déjà planifiés ( Grand’Rue, rue Musette, ..) seront réalisés : en effet, la vétusté de l’égouttage et les recommandations du plan de Rénovation Urbaine nécessitent des travaux urgents, prévus pour 2020.

D’autres points importants ont été abordés notamment le futur échangeur routier des Trois Burettes, le nouveau carrefour de la Planche à Voiles, la gestion du personnel ou encore la gestion des déchets.

On ne s’est clairement pas embêtés lors de cette séance.

 

Share This